Je vous présente aujourd’hui la deuxième partie de mon avis sur Avon.

Je ne fais plus partie de cette entreprise désormais, mais j’ai adoré mon passage chez Avon.

Par contre, il m’arrive encore de commander leurs produits et quand je les reçois, je redeviens la petite fille de huit ans.

Non merci, Avon besoin de rien !

Personnellement, je trouvais leur façon de recruter un peu dépassée et je ne me sentais pas à l’aise de le faire.

Il fallait recruter au coin de la rue, dans le métro, dans un café, auprès des membres de ma famille, écrire une liste de 100 de nos contacts pour devenir clients potentiels, parler à 3 personnes par jour de l’occasion Avon, etc.

Croyez-le ou non, mais lorsque les gens entendaient le mot Avon, ils s’empressaient de me dire la blague suivante : « Non merci, Avon besoin de rien.»

Brochure Avon/blog MLMJ’avais développé ma propre méthode de recrutement, je distribuais des brochures dans les boîtes aux lettres de mon quartier et mes clientes m’avaient préciser de ne pas leur téléphoner.

Vous savez quoi? Je n’ai jamais manqué de clientes.

J’ai remarqué que plusieurs représentantes abandonnent dans la première année, car, la somme de travail est colossale pour le peu de sous récoltés.

Il faut également déboursé les frais des retours de marchandises.

J’ai laissé Avon par manque de temps car, préparer une à une les commandes de mes clientes et en faire la livraison occupait très souvent mes soirs et mes samedis.

Selon moi, Avon aurait avantage à moderniser sa façon de prospecter, de livrer la marchandise directement à la représentante ainsi que leur plan de compensation.

Malgré quelques lacunes, Avon reste une bonne opportunité pour quiconque veut faire une première excursion dans le monde du MLM et du travail à domicile, à condition de savoir vraiment dans quoi on s’embarque.

 

C’était «Mon avis sur Avon (2ème partie)»

images prises sur google

Hélène décembre 2013

 

 

 

 

 

Hélène Fréchette pour mlmaufeminin.com

 

14 Thoughts on “Mon avis sur Avon (2ème partie)

  1. Bonjour Hélène,

    Tu as un article très intéressant, et cette société Avon ressemble un peu à l’entreprise Herbalife au niveau de la distribution. Ça na pas l’air simple et leur système de distribution est un peu « rétro ».
    C’est dommage parce-que la lecture de ton article donne envie d’essayer leurs produits. Il faudrait qu’un des leaders d’Avon lise ton article, et décide d’un autre système de distribution.
    Merci pour ton enquête, bonne journée et à bientôt.

    Franck

    • Hélène on 30/07/2014 at 8:22 said:

      Bonjour Franck,

      Contente que tu aies aimé mon article. Tu sais, je crois qu’Avon aurait avantage à se repositionner en effet. Ils ont des e-brochures depuis seulement 2011. Ce qui incitent aussi les nouvelles représentantes à abandonner, c’est aussi le fait que les retours de marchandises sont au frais de la représente, alors le pécule restant une fois la facture payée et les retours, est très minime. Au bas mot, il faut au moins un an pour être capable d’avoir une clientèle rentable à moins de devenir leader, etc… Je crois qu’Avon commence à se rendre compte qu’ils doivent se moderniser et vont réajuster le tir, mais il leur faudra du temps.

      Merci d’avoir pris le temps de commenter,

      Hélène

  2. christian on 30/07/2014 at 5:18 said:

    Bonjour Hélène,
    Je connaissais Avon de nom mais sans plus, je pense que tu a du avoir du courage pour faire du porte à porte. Ne penses tu pas que après Avon France, le reste va finir de la même façon.
    Cordialement
    Christian

    • Hélène on 30/07/2014 at 8:18 said:

      Bonjour Christian,

      D’abord, je ne faisais pas de porte à porte au sens propre du terme. Je laissais des brochures dans les boîtes aux lettres comme le fait le facteur. Pour répondre à ta question, je ne crois pas qu’ici au Québec Avon va fermer ses portes, pas à ma connaissance du moins. Ici, nous n’avons pas des bonzes comme l’Oréal qui occupe la part du marché. Je n’ai pas entendu parler d’ennui financier d’Avon ni d’aucune menace de fermeture. Chez vous en France, les plus grands des cosmétiques ratissent larges le territoire des cosmétiques et «écrasent» les plus petits. Alors, je crois que chez nous, c’est pour rester.

      Cordialement,

      Hélène

  3. manon on 30/07/2014 at 6:49 said:

    Bonsoir Hélène,
    j’ai vraiment eu plaisir à lire ton article sur Avon qui transpire de tendresse…. je partage ton avis sur le fait que leur manière de recruter et le fait de ne pas gérer eux mêmes l’expédition des produits ne facilitent pas la tâche des ambassadrices et doit en freiner plus d’une.
    Cependant penses tu qu’il est encore temps pour Avon de se « moderniser » ?
    Cordialement,
    Manon

    • Hélène on 30/07/2014 at 7:01 said:

      Bonsoir Manon,

      Je ne sais pas s’il est trop tard pour eux de se moderniser, mais je sais cependant qu’ils ont prévu faire quelques changements notamment au niveau des retours que les représentantes devaient retourner à leur frais auparavant. Ils ont une ebrochure depuis 2011. Ils emboîtent le pas, mais ils ont encore beaucoup de travail à faire.

      Merci et bonne soirée à toi,

      Hélène

  4. Michel on 31/07/2014 at 4:19 said:

    Bonjour Hélène,

    C’est vrai, comme vous le dites Avon était une institution connue dans chaque famille.

    Au fil du temps, l’aura qui entourait cette institution s’est diluée.

    Peut-être ont-ils eu du mal à sortir de leur routine et à moderniser leur façon de travailler.

    C’est dommage, en France, c’est tout une page du début du mlm qui a disparu.

    Cordialement,
    Michel

    • Hélène on 31/07/2014 at 6:57 said:

      Bonjour Michel,

      En fait, je dirais que le principal problème de Avon, c’est qu’ils ont mis du temps à se «moderniser». Ils sont encore un peu de la vieille école. Il ont eu e-brochure seulement depuis 2011 et j’ai oui-dire qu’ils étaient en train de modifier la politique des retours de marchandises. Chez nous, la concurrence est moins grande avec les grandes compagnies comme l’Oréal qui a grugé une part du marché français, ce qui a contribué, je crois à faire s’écrouler Avon chez vous… C’est vrai que c’est dommage qu’Avon ait disparu de la France.

      Merci du commentaire,

      Hélène

  5. Bonjour Hélène,

    Avon quelle belle entreprise ! Tout comme toi ça me ramène à mes 8 ans même moins. Ça me rappelle mes samedis après-midi passé avec ma maman qui était ambassadrice chez Avon.

    En France, plus de 2000 distributrices ont perdus leur job mais bon si elles ont un réel réseau solide, il est facile de transférer cela dans une autre entreprise de MLM ou de vente direct.

    Je ne pense qu’il ait de quoi s’inquiéter au Canada la mentalité d’achat et l’esprit d’entrepreneur n’est pas du tout le même ?

    Je me trompe ?

    Amicalement,
    Kévin.

    • Hélène on 31/07/2014 at 9:58 said:

      Bonjour Kevin,

      Que de beaux souvenirs que nous avons toi et moi n’est-ce pas. Je suis d’accord avec toi lorsque tu dis qu’au Québec, il n’y a pas de quoi s’inquiéter concernant Avon. Toutefois, ils vont devoir se moderniser un peu plus rapidement. Ils ont une e-brochure depuis 2011 seulement et ils en sont à revoir leurs procédures de retour de marchandise. J’ai beaucoup aimé Avon et je suis très heureuse d’avoir fait partie de cette équipe.

      Très belle journée à toi,

      Hélène

  6. Christian on 31/07/2014 at 2:45 said:

    Bonsoir Hélène,
    Et bien merci car j’attendais la suite sur Avon et je l’ai eu, et je vois que tu as donné
    beaucoup de ton temps pour respecter tes engagements envers tes clients et surtout pour assurer les livraisons Avon. Je trouve dommage qu’un groupe aussi important ne change pas leur mode de livraison.
    Ne penses tu pas que s’il s’améliorait dans leur mode de recrutement et de livraison,
    ayant des produits top il ferai un carton ?

    Sincères Salutations
    Christian

    • Hélène on 31/07/2014 at 2:48 said:

      Bonjour Christian,

      Je suis entièrement d’accord avec ce que tu dis. Maintenant qu’ils ont des e-brochures, je crois qu’ils devraient trouver un moyen de livrer directement chez les clientes. Ce serait tellement plus simple, car, il ne faut pas se le cacher cela demande trop de temps. Néanmois, ils ont encore beaucoup de représentantes qui appliquent à la lettre ce qu’Avon leur recommande, mais la modernisation a bien meilleur goût comme on dit chez nous.

      Je te remercie de ton commentaire et au plaisir,

      Hélène

  7. Hello Helene,
    j’ai vraiment aimé ton article….
    en te lisant j’ai l’impression que l’aventure Avon peut etre un bon moyen pour les jeunes étudiants de se faire de l’argent de poche.
    En tous cas, moi je consomme déjà leurs produits et en réalité, je like!!!
    Très bonne continuation!!

    • Hélène on 08/08/2014 at 2:55 said:

      Bonjour Armelle,

      Moi aussi, je consomme encore Avon et j’aime toujours leurs produits. Merci, je suis très contente que mon article t’aies plus. Ça demeure une opportunité intéressante, mais ça demande du temps.

      Merci beaucoup et bonne journée à toi,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation