Vous avez certainement tous un compte sur au moins un des principaux réseaux sociaux en vogue actuellement, n’est-ce pas ?

Vous pouvez utiliser la majorité de leurs services tout à fait gratuitement, ce qui plait à un grand nombre d’utilisateurs. TSU, un nouveau réseau social promet qu’on peut faire mieux, c’est-à-dire vous payer pour être présent dans le réseau. Comment est-ce possible ? Suivez le guide.

TSU médias sociaux

 

Le prochain TSU-nami sur la Toile ?

TSU a vu le jour fin octobre 2014. Le bébé est à peine né que déjà un halo d’interrogation l’entoure.

L’idée de TSU est toute simple, vous rémunérer pour l’utiliser.

Les réseaux sociaux que vous connaissez ne sont pas les seuls sur le net. Il en existe plusieurs autres qui voient le jour régulièrement.

TSU, à l’instar de Facebook et des autres réseaux sociaux moins populaires, souhaite redistribuer une partie des revenus que généreraient ses publicités.  

Ainsi, le but du jeu consiste à inviter vos amis et partager avec eux et les autres membres du réseau, 90 % des recettes publicitaires. En effet, TSU s’engage à ne retenir que 10 % de ses revenus et vous redistribuer le reste. Il fallait y penser !

 

TSU, ça marche vraiment ?

Ce qui frappe sur la plateforme de TSU de prime abord, c’est sa couleur pour le moins déconcertante : le vert aquatique.

À part cela, le réseau fonctionne en réalité comme un savant mélange de Facebook et de Twitter en reprenant les mêmes ingrédients qui marchent.

Vous pouvez liker, commenter et partager les posts qui vous semblent intéressants et même les partager sur Facebook.

Pour l’instant, ce n’est pas la grande affluence sur le réseau, du coup il y a peu d’activité.

Enfin, non il y a peu d’activités dignes d’intérêt d’après certains membres.

En effet, beaucoup considèrent le mode de rémunération de TSU plutôt comme une invitation aux spams.

 

TSU fonctionnement

 

Rappelons que vous êtes rémunérés en fonction du nombre d’amis qui ont accepté votre invitation, mais également en fonction de votre activité (vos posts) sur le réseau.

Enfin, TSU permet également d’envoyer une partie de vos revenus à vos amis.

Le montant des rémunérations n’est pas encore clairement établi et TSU ne communique pas là-dessus pour l’instant.

Mon conseil est que avant de vous lancer à corps perdu dans ce nouveau MLM, prenez le temps d’en connaître davantage et voyez si celui-ci vous convient. De cette manière, vous ne risquez pas d’être déçu.

Alors d’après vous Tsu marchera, ne marchera pas ? Je dirai simplement Wait and See !

 

C’était «TSU, le nouveau TSU-NAMI des réseaux sociaux ?»

images prises sur google

Hélène décembre 2013

 

 

 

 

 

Hélène Fréchette pour mlmaufeminin.com

 

18 Thoughts on “TSU, le nouveau TSU-NAMI des réseaux sociaux ?

  1. Brigitte on 11/11/2014 at 12:23 said:

    Bonsoir Hélène,

    Je découvre Tsu avec ton article. C’est fou le nombre de nouvelle sociétés qui voient le jour. Elles on l’air de toutes plus ou moins sur le même concept.
    Pour ma part je ne comprend pas très leur système et personnellement je resterais prudente.
    Je suis curieuse de voir ce que cela va donner dans les prochains mois.

    Amicalement,
    Brigitte

    • Bonjour Brigitte,

      Je dois dire que leur concept ressemble à celui du Cube7 où les gens reçoivent des sous pour chaque amis qui se joignent au groupe.Je crois que l’entreprise est encore trop jeune pour se faire une idée définitive. Le temps parlera en terme de longévité ou non. Qui sait peut être que TSU deviendra un véritable TSU-NAMI.

      Très belle journée,

      Hélène

  2. Michel on 12/11/2014 at 4:53 said:

    Bonjour Hélène,

    Pas évident de se lancer dans un créneau certes porteur, mais qui est dominé par des mammouths comme facebook ou twitter.

    Google l’a appris à ses dépens.

    Je souhaite bon courage à TSU.

    Cordialement,
    Michel

    • Bonjour Michel,

      Ce ne sera pas facile pour TSU, mais comme il en est à ses premiers balbutiements attendons de voir comment il se frayera un chemin parmi les bonzes des réseaux sociaux. Attendons et nous verrons bien.

      Très bonne journée à toi,

      Hélène

  3. Maurel on 12/11/2014 at 8:00 said:

    Bonjour Hélène,

    TSU a l’air intéressant. J’espère que TSU deviendra un TSU-nami comme tu le dis parce que Facebook devient de plus en plus restrictif.

    Je n’ai pas encore vu le réseau social, mais il y a de la concurrence. Avec Facebook, Twitter et Google+ je doute fort que TSU puisse se faire de la place.

    Qu’est-ce que tu en penses ?

    Maurel

    • Bonjour Maurel,

      Tsu vient juste de naître. Il devra jouer un peu du coude pour se frayer un chemin parmi les autres réseaux sociaux, mais je crois que cela pourrait être possible, on verra bien.

      Cordialement,

      Hélène

  4. Catherine on 12/11/2014 at 12:32 said:

    Bonjour Hélène,

    J’ai entendu parler de tsu, au premier abord ce vert fluo choque un peu. J’espère qu’il ne prendra pas le même chemin qu’ello dont on entend plus parler.
    Pour ma part je reste sur les basiques comme Facebook et Twitter.

    Amicalement
    Catherine

    • Bonjour Catherine,

      Tsu n’a même pas un mois d’existence, alors il devra très certainement s’ajuster pour se tailler une place parmi les autres réseaux sociaux. Il ne nous reste plus qu’à attendre.

      Amicalement,

      Hélène

  5. Normand Plouffe on 13/11/2014 at 6:51 said:

    Bonjour Hélène;

    Et voila un autre petit nouveau !

    Je ne sais pas, mais bien d’autre on voulu créer des Tsu nami, je crois que cela demandera tout un tour de force pour le TSU – Social Network

    Mais je leur souhaite tout le succès possible !

    Bye

    • Bonjour Normand,

      Je crois qu’il faut donner une chance à TSU. Il ne compte que quelques semaines d’existence. Soyons indulgent et donne lui le temps de voir tout ce qu’il a à nous offrir.

      À très bientôt,

      Hélène

  6. yohann on 14/11/2014 at 8:25 said:

    Bonjour Hélène,
    Je ne connaissais pas du tout Tsu et je te remercie d’avoir partagé un article dessus.
    La société est très récente, alors, il doit être difficile d’avoir un avis, surtout que le plan de rémunération n’est pas encore établi.
    Ça pourrait être intéressant pour avoir un revenu que l’on obtient pas sur d’autres réseaux sociaux.
    Il serait intéressant de recueillir un avis, même si la rémunération doit être assez faible. C’est ce que je pense à 1ère vue.

    Yohann

    • Bonjour Yohann,

      Merci de ton commentaire. Je suis TSU de près, mais pour l’instant, je ne détiens pas les informations concernant le plan de rémunération. Je crois bien que les avis viendront très bientôt. Il faut juste donner le temps à TSU de s’établir.

      Très bonne journée à toi,

      Hélene

  7. Nicolas on 14/11/2014 at 9:26 said:

    Bonjour Hélène,

    Sur le principe, l’idée de Tsu semble intéressante. De là à en faire une entreprise prospère…

    L’avenir nous dira si l’idée fonctionne.

    Cordialement,
    Nciolas

    • Bonjour Nicolas,

      Comme tu dis l’avenir nous dira si TSU en vaut la peine ou non.

      Merci de ton commentaire.

      Bonne journée,

      Hélène

  8. Patrice on 18/11/2014 at 11:27 said:

    Salut Hélène,

    J’ai beaucoup aimé ton article sur TSU que je ne connaissais pas.

    Comme tu le précises, être rémunéré pour le nombre de posts est une invitation aux spams et cela peut faire fuir beaucoup d’internautes. Qu’en penses-tu ?
    Par rapport à Bonofa, quel est le mieux selon toi ?

    Amicalement,
    Patrice

    • Bonjour Patrice,

      TSU me semble intéressant, mais il n’a pas fait autant de bruit que Bonofa qui me semble mieux ficellé. Je crois que le mieux dans les deux cas est de laisser faire le temps pour voir la longévité de chacun d’eux.

      Merci à toi et bonne journée,

      Hélène

  9. christian on 19/11/2014 at 11:43 said:

    Bonjour Hélène,
    Ton article sur TSU confirme un peu ce que j’ai pu voir en allant voir leur vidéo et j’ai même reçu une invitation.
    Mais, le design n’attire pas vraiment et l’utilisation me laisse perplexe car pour être rémunéré il faut mettre des posts et j’ai bien peur que cela ne tourne comme dans les groupes de facebook, de la pu et encore de la pub.
    Pas de fonds en définitive.
    En même temps on ne peut pas être sur tous les sites rémunérés cela revient à agir comme sur les régies publicitaires.
    Cordialement
    Christian

    • Bonjour Christian,

      Je suis d’accord avec toi. TSU vient tout juste de sortir, je crois qu’il faut lui donner sa chance, mais par contre, il est vrai qu’on ne peut pas être sur tous les sites rémumérés. Seul l’avenir dira si TSU en vaut le coup où s’il tombera dans l’oubli.

      Très bonne journée à toi,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation