Tupperware, tel que présenté dans mon premier article, existe depuis 70 ans. Sa réputation et le succès de ses produits n’ont pris presque qu’aucune ride. Mais qu’est-ce qui fait réellement le succès de Tupperware ? La qualité de ses produits ou son plan de compensation ?

Tupperware, Succès

 

Comment devient-on  conseillère chez Tupperware ?

Chez Tupperware, on parle de conseillère culinaire pour désigner les distributrices.

Pour intégrer le réseau des conseillères de Tupperware, pas besoin d’un diplôme particulier. Il suffit d’avoir un peu de volonté, un carnet de contacts et passer par la case formation qui dure quelques jours et est dispensée par leur monitrice/marraine.

Après la formation, les conseillères reçoivent gratuitement un kit de démarrage de 160 euros ainsi que divers supports de communication pour leur permettre de débuter  les séances de ventes directes avec démonstration.

 

Que gagne-t-on comme conseillère culinaire chez Tupperware ?

Tupperware conseillères

 

Chez Tupperware, il y a trois niveaux d’embauche dans le réseau MLM :

  • Les concessionnaires : ils sont au sommet de l’échelle et dirigent une concession, c’est-à-dire une équipe du secteur.
  • Les monitrices : elles travaillent pour le concessionnaire local. Elles parrainent un groupe et bénéficient d’une commission de 3 % sur le chiffre d’affaires de leurs conseillères et reçoivent une voiture lorsque leur groupe réalise un chiffre d’affaires de 40 000 euros lors de la première année, ou 120 000 euros les années suivantes.
  • Les conseillères culinaires : elles font les démonstrations et organisent les ventes avec l’aide de leurs monitrices. Elles sont rémunérées entre 20 % et 30 % de leur chiffre d’affaires, soit en moyenne 100 euros par atelier.

Plusieurs primes et cadeaux leur sont également proposés pour les motiver. Les conseillères peuvent être récompensées avec des kits Tupperware, des sacs à roulettes, des agendas, des voyages, etc.

 

Tout va donc bien chez Tupperware ?

Pas forcément. Plusieurs conseillères abandonnent le navire avant l’arrivée à destination, car cette activité demande d’y consacrer beaucoup d’énergie et de temps avant de pouvoir en vivre correctement. Certains frais restent à la charge de la conseillère, comme les déplacements, l’assurance de sa voiture, etc.

Malgré tout, Tupperware continue de grandir et de recruter. Il faut croire qu’il y a un réel potentiel, à condition d’être prêt à se sacrifier au début. À quoi attribue-t-on son succès à ses bols ou son plan de compensation? J’aimerais connaître vos réponses.

Je crois que Tupperware devrait revoir sa façon de recruter en développant son marketing d’attraction afin d’exploiter son marché froid.

L’amélioration du plan de compensation permettrait à plusieurs conseillères de pouvoir en vivre plus rapidement.

Soyez le plus créative possible lors de vos présentations, cela fera une énorme différence dans votre chiffre d’affaires.

Qu’en pensez-vous ?

 

C’était«TUPPERWARE, le SUCCÈS est dans les bols ! (Partie 2) »

images prises sur google

Hélène décembre 2013

 

 

 

 

 

Hélène Fréchette pour mlmaufeminin.com

4 Thoughts on “Tupperware, le SUCCÈS est dans les bols ! (partie 2)

  1. aniko on 21/10/2014 at 8:45 said:

    Bonjour Hélène,

    Merci de cette belle présentation de la société Tupperware. Je la connais assez bien, j’ai laissé plusieurs fois mes « copines » à organiser des soirées chez moi. On est bien. On papote, on cuisine, et on achete « de moins en moins » 🙁 Tu as raison, nombreux d’entre elles l’abandonnent rapidement cette activité. Il faut y être persévérante pour réussir. Mais bon, à vrai dire, il faut être persévérante dans tous les domaines pour réussir n’est-ce pas ?

    Cordialement,
    Aniko

    • Bonjour Aniko,

      Merci pour ton commentaire. En effet, c’est long pour arriver à vivre de Tupperware. J’admets que dans toutes choses, il faut de la persévérance, mais parfois les buts sont plus faciles à atteindre, tu ne penses pas?

      Bonne journée à toi,

      Hélène

  2. Bonjour Hélène,

    Je connais Tupperware, ma femme y travaille.
    C’est vrai que pour en vivre il faut se donner à fond, mais a mon avis beaucoup intègre cette mlm,je pense surtout pour passer un peu de temps avec les copines,papoter un peut .
    L’un dans l’autre c’est pa plus mal,au moins elles passe un bon momment et se font un peut d’argent de poche.
    Les produits sont excellents, je confirme. J’ai ma cave et tiroir plein de tupperware. 🙂

    Amicalement

    Francisco

    • Bonjour Francisco,

      Merci de me partager ton expérience. Il est vrai que les produits Tupperware sont de qualités, mais un peu onéreux non? Tant mieux si ta femme y trouve son compte.

      Bonne journée à toi,

      Hélène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation